Le Train Jaune des Pyrénées – Guide de Voyage

Petit Train Jaune
A ne pas manquer, surtout pendant l’été (quand un wagon découvert est mis en place), la ligne de Cerdagne et son train jaune, parfois appelé « canari », est une des fiertés des Catalans. Mise en activité en 1909, elle relie Villefranche de Conflent à Bourg-Madame et Latour-de-Carol aux confins des Pyrénées-Orientales, de l’Espagne et d’Andorre sur 62km à travers des paysages sublimes. Elle déssert (entre autres) Mont-Louis, Font-Romeu Saillagouse ou Err. Des connexions ferroviaires existent à ses extrémités : de Villefranche vers Perpignan, et de Latour-de-Carol vers Foix en Ariège, ou Puigcera et Barcelone de l’autre côté. Les trains sont électrifiés par un troisième rail sur le côté (qu’il ne faut donc pas toucher). Au départ à 427m d’altitude, le Canari monte à 1592m arrivé à Bolquère, la plus haute gare de France. Des locomotives chasse-neige sont utilisées si besoin. La ligne compte 19 tunnels (le plus long

fait 380m), 2 viaducs classés monuments historiques : le viaduc de Fontpédrousse (viaduc Séjourné) et le Pont de Cassagne (pont Gisclard, par ailleurs le seul pont ferroviaire suspendu de France encore en service).

Il faut être parmi les premiers afin de prendre place dans le wagon découvert, une expérience fantastique. Un petit coussin pour les fesses n’est pas forcément un luxe non-plus dans ces montagnes catalanes mais presque russes !

Site internet du train jaune pour les horaires et tarifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *